Nous avions beaucoup entendu parler du lac de Nisramont et nous savions que cette randonnée était longue et difficile. Nous attendions donc le bon moment pour nous lancer, ce qui fut chose faite un weekend de mai.

Où se garer ?

Avec le van, nous avons dormi sur le parking du lac un vendredi soir. Celui-ci est gratuit et des emplacements sont réservés aux camping-cars. Nous avons passé une nuit calme et agréable mais attention, vous êtes dans une des rares zones de Belgique où le réseau internet ne passe pas !

La randonnée dans le détail

Le circuit du lac de Nisramont, bien balisé d’un losange rouge, part du barrage de Nisramont sur votre gauche. Après une petite heure de marche, vous arriverez au point de vue des deux Ourthes, d’où le panorama est le plus beau.

Le sentier longe successivement l’Ourthe orientale et l’Ourthe occidentale et vous passerez d’une rive à l’autre par deux passerelles facilement accessibles.

La dernière partie de la randonnée est la portion la plus difficile avec quelques montées plutôt raides, mais des escaliers ont été aménagés dans les endroits les plus escarpés. Enfin, vous apercevrez à nouveau le barrage de Nisramont que vous emprunterez pour rejoindre le parking. Vous pourrez aussi vous arrêter à la taverne au pied du barrage pour boire une chouffe bien méritée!

Nos conseils pratiques

Nous ne pouvons que vous conseiller de partir tôt car il n’y a pas de raccourci possible. Nous avons fait de nombreuses pauses, parfois pour nous reposer, parfois pour admirer le paysage. Prévoyez également de l’eau en suffisance. Nous avons fait l’erreur de remplir nos gourdes dans l’eau de la rivière, ce que nous avons payé cher le lendemain avec de belles crampes d’estomac… Enfin, mieux vaut prévoir de bonnes chaussures de marche et plusieurs collations.

En conclusion

GPS au compteur, nous aurons donc mis environ 7h30 à faire le tour du lac et marché plus de 15 kilomètres, pour un dénivelé d’environ 700 mètres. Même si le paysage est beau, je dois avouer que la balade m’a paru interminable par moment.

On vous confirme donc que cette balade est longue et difficile, mais nous sommes fiers de l’avoir fait avec nos deux enfants de 8 et 11 ans. D’autres activités sont possibles sur le lac, comme le paddle ou le packcraft. Nous reviendrons donc très probablement, cette fois pour profiter du lac autrement.

Plus d’infos

Vous pouvez également aimer :