La promenade des échelles en Ardenne est une balade surprenante et sportive. Elle a la réputation d’être difficile. Certains n’hésitent pas à la comparer à une randonnée digne des Alpes. C’est vrai que le dénivelé annoncé est important: 400 mètres pour la Belgique, c’est pas mal ! D’autres disent qu’elle n’est pas si difficile, et n’hésite pas à la faire en famille. Nos enfants ont l’habitude de marcher alors on décide de se lancer dans l’aventure pour nous faire notre propre avis. Dans cet article, on vous raconte étape par étape cette promenade unique en Belgique !

Infos pratiques

Point de départ: panorama de Frahan
Durée: 7 kilomètres, entre 2h30 et 3h00
Niveau: modéré à difficile selon votre pratique
Balise: suivre le rectangle rouge numéro 43
Impossible à faire avec des chiens ou des poussettes !
A éviter par temps de pluie et si vous êtes sujets au vertige
Pensez à prendre suffisamment d’eau pour vous hydrater

La promenade des échelles en détail

Descente vers la Semois

En ce dimanche ensoleillé, les promeneurs sont de sortie. Avec notre van, nous décidons de nous garer au panorama de Frahan pour éviter de traverser le village de Rochehaut. Malgré le monde, il y a de nombreuses places de parking et on trouve facilement de la place. Dès le départ, on en prend plein la vue. Du pont, le panorama sur le village de Frahan enlacé dans un méandre de la Semois est grandiose.

la promenade des échelles: panorama de Frahant

On traverse le village de Rochehaut à pied et après quelques maisons, on découvre un paysage plus rural, avec des fermes, des chevaux et même des bisons ! Viennent-ils d’une ferme à bisons à Rochehaut ou du parc animalier, mystère mais cela ajoute au dépaysement de la balade. Nous les avons aperçu de loin mais peut-être aurez-vous plus de chance à votre passage.

On entre ensuite dans la fôret par un large sentier et après quelques grands virages, on croise la roche de l’Ermitage, qui fut le refuge des resistants et des habitants de Rochehaut en septembre 1944. Plus loin, on tombe sur un panneau d’avertissement: « Promenade dangereuse à déconseiller aux personnes impressionables ». Nous voici prévenu. Mais nous décidons de relever le challenge! Effectivement, à partir de là, le chemin descend très abruptement. Et finalement on débouche sur les bords de la Semois.

Petite pause bien méritée pour se rafraichir, on prend le temps d’observer le ballet des kayaks et on poursuit notre route. Il y a quelques passages techniques sur cette partie avec des rampes pour faciliter le passage. En période de crue, soyez très vigilants ! Et enfin, on arrive à la première échelle !

La remontée vers Rochehaut

On quitte le bord de la Semois pour remonter vers Rochehaut. La balade devient physique, on tombe à nouveau sur des échelles mais surprise, elle nous font redescendre ! L’expérience nous laisse un gout amer… Mais entre 2 échelles, un très beau point de vue sur la vallée de la Semois que l’on prend le temps d’admirer. Attention, ne vous approchez pas trop du bord. Derrière le rocher, ça tombe à pic… On finit par retrouver la civilisation, on a survécu !

Enfin, pour se récompenser de tous ces efforts, on s’arrête gouter la fameuse bière de Rochehaut dans le village. Il s’agit d’une bière locale, brassée à base d’eau douce. Nous nous posons au restaurant « Le point de vue » qui offre, comme son nom l’indique, un panorama a coupé le souffle sur la vallée de la Semois. Mais vous pourrez bien-sûr la déguster dans tous les bars et restaurants de Rochehaut.

Après la promenade des échelles, on déguste la bière de Rochehaut !

Si cet article vous a plu, n’hésitez-pas à nous laisser un commentaire ! Vous pouvez également retrouver nos autres idées randos à faire dans la région en lisant notre article sur un weekend à Bouillon.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire