Le Cap Blanc-nez est un lieu incontournable de toute visite en Côte d’Opale.

La vue y est simplement époustouflante et par beau temps, permet d’apercevoir les falaises anglaises. Trois promenades sont balisées et passent par le Cap Blanc-Nez:

  • Les balcons d’Escalles, randonnée de 7.8 km
  • La boucle du cap, randonnée de 4.5 km
  • Les Hauts de Sangatte, randonnée de 6.8 km

Nous avons choisi la balade des Hauts de Sangatte pour une raison assez simple. Avec notre van, il est tout simplement impossible de se garer sur le parking du site ou à Escalles à cause des barrières qui limitent l’accès aux voitures de moins de 2m10. Nous nous garons donc à l’aire d’accueil Hubert Latham à Sangatte, point de départ de la promenade.

Le Cap Blanc-Nez: randonnée des Hauts de Sangatte 
📍 Départ et Parking: parking Hubert Latham à Sangatte
⏳ Boucle de 6.8 km d’un niveau facile
🏴 Suivre la balise « les hauts de Sangatte »
🐾Chiens autorisés en laisse
👶Non praticable en poussette

La balade en détail

La promenade des Hauts de Sangatte est très plaisante. Bien balisée, elle offre de jolis points de vue et d’un niveau facile, elle est idéale à faire en famille.

Vestiges de la Deuxième Guerre Mondiale

Le Cap Blanc-Nez étant au sommet de la falaise, la balade commence par une petite grimpette. Rapidement sur votre gauche, vous pourrez observer un petit lac. Celui-ci cache en réalité trois casemates et plusieurs canons de l’armée du troisième Reich, capables d’envoyer des obus sur les villes côtières d’Angleterre ! Lors de la construction du tunnel sous la Manche, ces casemates furent immergées pour donner naissance à ce petit lac.

D’autres casemates sont visibles pendant la balade et vous verrez d’ailleurs d’énormes trous d’obus dans les plaines autour de vous. Le Cap Blanc-Nez étant un haut lieu stratégique pendant la guerre, le lieu fut lourdement bombardé.

Le site du Cap Blanc-Nez

Après avoir traversé une partie de la réserve naturelle du Mont d’Hubert, vous aurez une très jolie vue sur le village d’Escalles. La balade descend alors pour rejoindre le parking du site.

Pour être honnête, le site en lui-même nous a un peu déçus en comparaison avec le cap Gris-Nez, beaucoup plus grand et aménagé. La vue reste évidemment très belle.

Au milieu du site se dresse un obélisque assez quelconque. C’est le monument de la Dover Patrol qui rend hommage au soldats français et britanniques mobilisés pour défendre la côte pendant la Première Guerre Mondiale. Il fut détruit pendant la Seconde Guerre Mondiale et reconstruit en 1962.

Cap Blanc Nez, Côte d'Opale

Retour par les crêtes

La dernière partie de la balade se fait le long du littoral, sur les hauteurs. La vue sur la mer est très jolie mais attention à bien rester sur le chemin, même s’il peut être tentant de s’approcher du bord pour prendre une photo. Les falaises sont fragiles et avec l’érosion, le risque d’effondrement est réel. Ce chemin vous ramènera tranquillement à votre point de départ.

Le Cap Blanc-Nez vu du bas

De retour à Sangatte, nous nous sommes ensuite rendus sur la plage pour observer les falaises d’en bas. Toutefois, soyez vigilants et ne vous aventurez pas si la marée est montante, au risque de vous retrouver coincés.

Falaises du Cap Blanc-Nez vues de la plage de Sangatte

Vous cherchez d’autres idées de balades ou visites à faire dans la région ? Découvrez l’article complet sur notre road trip de 4 jours en Côte d’Opale et n’hésitez-pas à nous laisser un commentaire !

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *